Arkanaut Ironclad : Un dirigeable plus lourd que l’air !

L’Arkanaut Ironclad de Games Workshop pour le jeu Age of Sigmar

Ce qui est beau avec Games Workshop, c’est qu’il ne font aucune concession aux lois de la physique lorsqu’il s’agit de concevoir une figurine. Les nains font une machine volante ? Un dirigeable ? Oui mais en bronze et en laiton, avec un look de fer à repasser accroché à une cocotte minute ! Comment ça plus léger que l’air ? Léger ? C’est une insulte pour un nain !

D’abord montage du pont

En tout cas, cela donne de sacrées figurines (ou plutôt dans le cas présent on pourrait qualifier cela de maquette, vu le nombre important de pièces à assembler). Autant je n’aime pas trop les figurines d’AOS, autant je trouve leurs quelques véhicules, assez stylés. Bien plus que ceux de 40k qui n’ont pas la folie de ceux d’AOS.

Puis peinture du pont. Avant montage car après certaines pièces ne seront plus accessibles.

Dans 40k, j’ai l’impression de me retrouver avec des chars de la première guerre mondiale, des trucks GMC, ou des moto-cross un peu pimpés. Dans AOS, la rareté des véhicules en fait des pièces assez extraordinaires où l’originalité transcende le “comment ça marche”. TGCM comme on dit !

Pour la coque et les pièces en bordeaux, Après une étape de masquage, j’ai du faire un mélange et donc peindre à l’aérographe toutes les pièces de la même couleur, histoire de ne pas avoir de changement de teinte…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *