Les arpenteurs de l’éternité : le Multivers quantique

Typologie des Univers

Le fait qu’un monde soit particulièrement versé dans la magie ou pas ne dépend pas de l’univers qui est toujours soumis aux mêmes lois physiques (les quatre forces). On suppose que dans la plupart des univers, les lois de décohérence existent. Elles sont seulement à un certain éloignement du réel qui fait que leur accès est plus ou moins facile et à la portée des personnages pratiquant la décohérence (magie). Ainsi les univers sont classés dans quatre catégories :

  • Univers naturel où la décohérence/magie est quasiment inaccessible. Généralement seuls des individus exceptionnels dotés d’un don unique peuvent y avoir accès (Historique ou Anticipation).
  • Univers surnaturel où la décohérence/magie est difficilement accessible et ténue. Seuls des individus doués peuvent y avoir accès après un long apprentissage. (fantastique, ou occulte contemporain, Steampunk, Space-Opera)
  • Univers irrationnel où la décohérence/magie est facile d’accès, notoire et fait partie du quotidien des individus. Tous les individus peuvent y avoir accès après un apprentissage normal. (univers de fantasy)
  • Univers irréel où la décohérence/magie a pris le pas sur les lois de la physique. Ce sont des univers où les humains ont du mal à vivre. (univers élémentaires, divins, négatif, etc.)

Il est à noter qu’un individu ayant appris à manipuler les lois décohérentes sous un univers particulier, saura aussi les manipuler sous un univers plus restrictif. Un décohérent d’un univers irrationnel conserve ses sorts même dans un univers naturel.

Scission Quantique des Univers

Lorsqu’une action de décohérence est entreprise elle génère de fait la scission de l’univers dans laquelle elle a lieu. En effet, il existe de fait un univers où le chat est vivant et un où le chat est mort. Ainsi chaque acte magique provoque la naissance d’une divergence créant deux univers distincts.

Les univers de type “naturels” sont donc de ce fait relativement peu nombreux car les actions de décohérences y sont rarissimes. A l’inverse les univers de type “irréels” sont en très grand nombre car les actions de décohérences y sont très fréquentes. En théorie car dans la pratique ce sont aussi ceux-là les plus difficiles à atteindre et à explorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *